Accueil Train Revendre son billet de train ou acheter un billet d’occasion

Revendre son billet de train ou acheter un billet d’occasion

Si vous êtes habitué à emprunter le train pour voyager en France, vous devez déjà savoir que les tarifs de la SNCF sont généralement plutôt salés.

Heureusement que cette dernière offre pour les plus organisés la possibilité de prendre des billets Prem’s, non-échangeable et non-remboursable dans la plus part du temps, ou sous conditions et frais.

Malgré l’économie réalisée vous risquez de vous retrouver avec un billet non-remboursable en cas d’imprévu.

Heureusement, plusieurs plateformes vous permettent de revendre vos billets Prem’s. Ces derniers font l’intermédiaire entre les particuliers qui veulent revendre ou acheter des billets d’occasion.

Liste des sites de revente de billets Prem’s :

  • Trocdestrains : Un des sites les plus fréquentés. Un grand nombre de billets sont proposés à la vente. Vous pourrez déposer vos billets à la revente gratuitement. Pour contacter un vendeur, la mise en relation est gratuite par mail. Si vous souhaitez avoir le numéro de téléphone du vendeur immédiatement, il faudra vous acquitter de 2 euros environ en passant par un numéro de téléphone surtaxé (Allopass).
  • Kelbillet : Kelbillet propose le même service que Trocdestrain, le dépôt d’annonce et la mise en relation (par message) sont gratuits. Tout comme Trocdetrain, pour contacter immédiatement par téléphone le vendeur, il faudra passer à la caisse en passant par un numéro surtaxé. En plus des billets d’occasion, Kelbillet permet de faire simultanément une recherche pour des billets « neufs » sur les autres plateformes de réservation afin d’avoir les meilleurs tarifs pour votre voyage.
  • Zepass : Zepass se différencie des deux premiers sites en vous proposant de payer en ligne votre billet. Il se constitue comme un tiers de confiance et vous permettra de sécuriser vos transactions (contre une commission bien sûr).
  • Leboncoin / ebay / vivastreet : Des sites non-spécialisés mais qui peuvent souvent faire l’affaire pour revendre ou acheter vos billets.
  • Passetonbillet.fr : Le dernier arrivé sur le marché, il prose le même service que Trocdetrain mais il est moins fréquenté.
  • Leguichet.fr : Le fonctionnement du site leguichet.fr est différent, car il propose de racheter vos billets puis se charge de les revendre sur son site avec une majoration de 3€ (frais de gestion et d’expédition). Il faudra vous y prendre un peu plus à l’avance avec ce service, car l’envoi et la réception des billets se fait par courrier.

Vendre plus facilement vos billets Prems :

Il faut savoir que certains billets sont nominatifs et donc non-cessibles, il faut aussi savoir qu’il est interdit de revendre un billet plus cher que son prix d’achat. Voici quelques astuces qui vous permettrons de revendre vos billets plus facilement :

  • Privilégier le retrait en borne automatique : Les billets électroniques à imprimer et les m-billets sont peut-être pratiques mais vous aurez certainement plus de mal à les revendre que les billets classiques (cartonnés). Les billets imprimés de la SNCF sont nominatifs et non-cessibles, alors que le même billet retiré sur une borne est cessible sans contrainte (à part l’obligation de ne pas faire de bénéfice à sa revente). L’option retrait en borne libre service est disponible pour la plupart des billets vendu sur le site Voyages-SNCF (sauf IDTGV) privilégiez donc cette méthode de retrait, surtout que les bornes SNCF (jaunes) sont disponibles dans toutes les grandes gares française et parfois même dans d’autres emplacements, vous pouvez retrouver la liste des bornes mises à votre disposition sur le site de la SNCF.
  • Si vous achetez un billet IDTGV, ne vous pressez surtout pas de l’imprimer, attendez toujours d’être sûr que vous allez pouvoir voyager pour créer votre billet en renseignant le nom du passager. En achetant un billet sur idtgv.fr vous avez la possibilité de ne pas créer votre billet pendant la commande. Ainsi, en cas d’impossibilité, vous pourrez sans surcoût, le mettre au nom de la personne qui voyagera à votre place. Vous économiserez ainsi  en cas de revente les frais de changement de nom qui s’élèvent à 12€.
  • Ne pas acheter un billet aller/retour mais un aller ET un retour : Ne commandez pas votre aller et votre retour en même temps (avec le même numéro de dossier) car en cas de revente vous devrez le revendre à la même personne. A la création du billet, vous ne pourrez pas renseigner deux noms différents pour un aller et un retour qui font partie du même numéro de dossier voyageur.

Attention aux arnaques :

Comme sur tous les sites qui mettent en relation des particuliers, des arnaques existent. Pour les éviter nous vous conseillons de :

  • Privilégier les billets classiques (cartonnés) les billets électroniques peuvent êtres falsifiés, vous vous en rendrez compte que lors de la vérification du contrôleur. Bonjour l’amende …
  • Privilégier la remise en main propre : c’est la manière la plus sûr pour vérifier un billet classique avant de payer l’acheteur de manière sécurisée.
  • Ne jamais envoyer de l’argent par Mandat Cash : Si votre interlocuteur vous parle de mandat cash ou de Western Union, ne réfléchissez pas, fuyez …

Commentaires